SORTIE DU DIMANCHE 27 JANVIER 2008

Au départ de St Orens, 24 cyclos sont présents malgré le froid et le brouillard. Parmi eux on peut compter la présence de 2 féminines ( Pascale et Jacky) ainsi que le tandem piloté par Francis Nicolas.

Le groupe se dirige tranquillement vers Lasbordes où on a pu assister à une belle pagaille. Le groupe occupe toute la route : certains sont sur la voie de circulation, d'autres sur la voie de bus et enfin les plus raisonnables sur la piste cyclable située à gauche et tout ceci dans le brouillard ( où est le responsable sécurité ?).

Un premier groupe de 8 cyclos se détache après Balma-Aufréry. (km 10). Étonnamment, nous arrivons à Vacquiers (km 40) en même temps que nos camarades de club qui ont déjà emprunté un itinéraire bis.

Commentaire trouvé sur le site du CVCC :Malgré une température peu clémente pour sortir un cyclo (-4°) et un brouillard à couper au couteau, ce ne sont pas moins de 200 cyclos qui ont bravé ce froid afin de se rendre au Point Café de Vacquiers organisé par le CVCC. La saucisse chaude et la présence d'un barbecue étaient les bienvenus pour apporter un peu de chaleur à tous les cyclos.

Un bon café pour certains, un vin chaud pour d'autres et ça repart. Les premiers kilomètres se passent tranquillement. Mais au bout d'une dizaine de km, nouvelle scission dans le groupe qui décide d'opter pour un itinéraire bis plus court.

Nous continuons à six. Une quinzaine de kilomètres plus tard nous rattrapons le gros des troupes du VCSO.

Nous roulons ensemble jusqu'à Flourens où la côte favorisera le départ d'un nouveau groupe.

Je suis juste, je laisse filer. Daniel Foz, se porte à ma hauteur dans la côte pour me « chambrer ». Mais bien décidé à ne pas me laisser faire et en collaboration avec Marcel Fontanilles, nous rejoignons le « groupe de devant » à Lasbordes. Nous restons ensemble jusqu'à St Orens . Nous arrivons il est environ 12h15.

Malgré le froid et le brouillard du départ, nous avons profité de beaux moments ensoleillés après Cepet et vers l'arrivée. Le fait que certains, aient coupés le circuit à finalement permis à tout le monde de se retrouver par 2 fois. Finalement une bonne matinée qui me permet d'afficher 93 km (plus longue distance depuis le début de l'année).

J.V

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

SORTIE DU DIMANCHE 20 JANVIER 2008

Ce sont 27 cyclos qui s'élancent ce matin dans la fraîcheur matinale (3°c) et le brouillard. Le parcours d'aujourd'hui n'est pas très exigeant (73 km et 350 m de déniv+).

Tout le monde reste groupé jusqu'à Ste Foy d'Aigrefeuille, mais certains ont déjà des fourmis dans les jambes. Dans la vallée de la Saune, le brouillard exige que nous roulions en file indienne. P. CHARRIER et J-C CAZES. règlent le tempo, l'allure s'accélère. Je suis devant, je me mets dans les roues, tout va bien.

Après quelques km je me retourne et m'aperçois que certains se sont fait surprendre. Je suis étonné de l'absence de certains cyclos qui habituellement sont aux avant-postes. Nous ne sommes plus que 7 cyclos et le tandem. Je note la présence de C. SEGAFREDO (nouveau venu dans le club et qui fait preuve d'un bon coup de pédale).

Le Brouillard commence a se dissiper, pour laisser place à un beau soleil. Sur les hauteurs de Juze, (km 34) nous pouvons apprécier d'être au dessus des brumes et de bénéficier d'un vue magnifique sur les Pyrénées.

Les principales difficultés de la journée sont passées, et nous nous dirigeons bon train vers Villefranche Lauragais (km 44) et le bord du Canal. Dès que le profil le permet, C. FERRIE et Pascal passent devant sur leur tandem.

Sur le bord du Canal, J-C CAZES crève de la roue avant. Tout le monde s'arrête pour l'attendre, sauf le tandem qui a bien mérité de prendre quelques longueurs d'avance.

Nous repartons, à bonne allure (35 km/h). Nous doublons le tandem au bout de quelques km.

Je m'accroche, mais le petit faux plat avant Montgiscard, aura raison de moi. Me voilà condamné à rouler seul. Arrivé a l'écluse de Castanet, je retrouve le groupe qui a eu l'amabilité de m'attendre. A Labège, j'abandonne mes camarades pour rentrer chez moi. Il n'est même pas 11h30, mon compteur affiche

27 km/h de moyenne.

Malgré un parcours au profil relativement facile, c'est l'allure qui m'a un peu compliqué les choses à la fin.

 

J.V

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sortie du dimanche 13 janvier 2008 : Gros peloton

Aujourd'hui : important rassemblement de cyclos sur la place Henri Puis. Au départ de notre sortie nous étions 36. Il ne fait pas très froid et ce n'est pas le brouillard qui va décourager des cyclos bien motivés en ce début d'année.

Je découvre le vélo flambant neuf de Gérard C.. Le tandem est présent, ainsi que Jacky (seule féminine). Le parcours n'est pas des plus faciles et arrivé à Lanta, un 1er groupe d'une dizaine de cyclos amené par J-Claude C. décide de partir à l'avant.

Peu après Lanta, le brouillard se dissipe et fait place au soleil qui ne nous abandonnera plus jusqu'à l'arrivée. Caraman : halte obligée, et là, surprise en voyant arriver le groupe des hommes en forme partis depuis Lanta.

Je soupçonne André C. d'avoir usé de sa connaissance du terrain pour nous avoir fait gagner 3 ou 4 km et ainsi éviter la côte de Belcastel. Au départ de Caraman, je décide de partir avec les plus costauds (le plus dur du parcours étant fait). Erreur de ma part.

Après la côte de Carragoudes : temps mort, et ça repart de plus belle avec un 1er relais de Gérard C. ensuite Francis N. et enfin Patrick C. et tout cela dans un rythme soutenu (mon compteur oscille en 39 et 42 km/h). Trop rapide , je lâche après Ste Foy d'Aigrefeuille. En bas de St Orens, le groupe se relève, et favorise mon retour. Dans la côte de Labouilhe, des crampes aux 2 cuisses m'obligent à mettre pieds à terre sous l'oeil bienveillant de J-Claude C. Ouf ! Quelques minutes d'arrêt et mes muscles se détendent et je termine tranquillement le circuit. Finalement une matinée bien sympathique même si la grande forme n'est pas encore au rendez-vous.

J.V

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sortie du dimanche 16 décembre 2007 : La sortie des givrés.

Ce matin, place H. Puis nous sommes une dizaine de cyclos dont le tandem, peut-être que certains sont allés à Gardouch ?.

8h35 nous voilà partis pour couvrir un petit parcours de 65 km. On passe devant la pharmacie av. de Gameville (la température affichée est de -7° degrés) on me rassure, en fait il ne fait que – 2° degrés... ouf ! j'ai eu peur ...

Direction Escalquens, Montlaur, là le brouillard devient plus épais, nous continuons direction Baziège et même si le groupe en vient à souhaiter des côtes pour ce réchauffer, on à du mal à accélerer l'allure et à suivre Patrick C. et Christian F.

A Baziège, le tandem piloté par Eric F. décide de rentrer. Par « solidarité » Michel C. décide de les accompagner et moi même j'ai bien envie de les suivre. Francis N. m'encourage à continuer. Bon, Ok !

Première difficulté, nous passons derrière Ayguevives. Cette longue côte à au moins l'avantage de nous réchauffer, mais arrivé en haut Jean-Claude L. à son tour nous abandonne.

 Notre groupe est réduit à cinq. La descente qui suit vers Noueilles et la partie de plat jusqu'à Venerque, menée bon train par Patrick nous couvre d'un givre qui s'accroche, tant aux vêtements qu'à nos vélos.

Le brouillard est de plus en plus épais et la visibilité n'excède pas 15 à 20 mètres.

Avec Françis nous assurons l'arrière du groupe, et dans la brume nous perdons rapidement de vue nos camarades, qui ont la bonne idée de nous attendre à Espanès.

Il ne reste plus qu'une côte après Aureville, et enfin la côte de Vigoulet Auzil et nous voilà arrivés à Mervilla sur les hauteurs de Castanet ( il n'y à plus qu'à se « laisser  glisser »).

A hauteur de Labège j'abandonne la bande de givrés qui m'accompagne, direction maison, objectif décongélation des pieds et plus...!

Sur ce, Bonne fêtes à tous et rendez-vous en 2008.

J.V

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sortie du dimanche 09 décembre 2007.

Au départ de St orens, à 8h30 nous étions 10 cyclos à oser braver les intempéries, nous avons joué à « cache-cache » avec les nuages, profitant d'un vent favorable et même de quelques rayons de soleil.

A Caraman petite pose obligatoire et nous voilà repartis vers Prunet, Saussens. Après Bourg St Bernard le ciel s'assombrit, nous croisons des voitures aux codes allumés, pas très bon signe.

Stop : crevaison à l'arrière de notre maigre peloton. Tout le monde s'arrête, le vent devient de plus en plus violent et les quelques gouttes qui tombaient se transforment en belle averse. Nous voilà repartis vers Lanta sous la pluie, avec vent de face et à travers les coteaux.

J'avoue que la dizaine de kms qui nous séparait de Lanta fut plutôt ardue.

Heureusement la pluie s'arrête et même si le vent nous est défavorable, il à au moins l'avantage de nous sécher, ( sur le plan physique également ).

Nous voilà de retour à St Orens sous le soleil. Mon compteur affiche 70 kms et j'estime que l'on s'en sort à bon compte vue les prévisions catastrophiques de la météo.

  J.V

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player